Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Alliance le Lun 21 Déc - 7:00

Rappel du premier message :

Jamais de repos (ou presque) pour notre Marion adoré. Bien que le tome 17 soit sortie il y a peu de temps, le tome 18 est déjà en chantier.

En attendant qu'elle nous révèle la magnifique couverture, je peux vous annoncer que celui-ci paraîtra le 21 avril 2016.
(sauf si retard imprévu)

Si vous êtes d'ailleurs en retard sur la dernière saison de la bande dessiné, le coffret intégrale comprenant les tomes 14 à 18 (5 tomes!) sortira aussi le même jour. Une bonne façon de se rattraper.



Attention!
Le coffret ne contient aucun édition collector.
avatar
Alliance

Messages : 600
Points de Faër : 642
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Alliance le Lun 2 Mai - 23:24

amoureux  Vraiment, merci merci merci Godforoth encore une fois. Ça me donne vraiment plus que l'eau à la bouche tout ça et j'ai hâte de découvrir en image tout ce que tu décris. Juste à t'entendre, on dirait qu'il y a beaucoup de référence en plus. Je ne sais pas si je vais être aussi bon que toi pour toutes les reconnaitre.

Il y a certaines scènes que tu décris que j'ai particulièrement hâte de voir. Hi hi hi. Razz

Je suis un peu surpris aussi de voir que ce tome semble s'étirer un peu plus que je ne le pensais. Je ne pensais pas qu'on allait avoir des scènes du champ de bataille après. Je croyais que le tome allait arrêter à Glargh. C'est super!

@Marion: Ouiiiii, j'ai vu cette vidéo sur le web avant de venir sur le forum. Je suis heureux de voir que tu l'as vu toi aussi.
Tu nous avais jamais conté cette mésaventure !!!! Laughing
(Bon après, tu n'as aucune obligation de raconter tous les petits détails de tes jours, ha ha ha)

En tout cas, j'ai été mort de rire tout le long en l'écoutant. Et le fait que tu étais toi aussi plié en deux ne m'aidait pas en me faisant encore plus rire.
Ça avait l'air hyper amusant et embarrassant. Hi hi hi. Laughing

Avec tout ça, on ne peut que ce demander.....à quand le prochain tome dessiner entièrement de la main gauche!!!! Razz
Ou encore mieux, maintenant que tu es ambidextre, tu pourra dessiner deux fois plus vite. Bonus de production!!!! up

Plus sérieusement, prends bien soin de ta main droite ma choupinette. phuome / ange

P.S: Haaa, si seulement j'avais une main gauche comme la tienne. Je ferais plein de petit dessin sur le forum. Embarassed

Alliance

Messages : 600
Date d'inscription : 19/12/2015

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Eikos le Mar 3 Mai - 0:34

console
avatar
Eikos
Admin

Messages : 698
Points de Faër : 782
Niveau : 9
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 39
Localisation : Monpellier

Feuille de personnage
Monde d'origine: Katura
Race: Entité Faërique
Classe: Entité de l'Equilibre

Voir le profil de l'utilisateur http://katura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Godforoth le Mar 3 Mai - 8:29

Mais sérieusement.... C'est qui dans le coin de la 4eme case de la page 31?

Le choix le plus évident c'est Salazar Serpentard mais je suis pas sûr....
avatar
Godforoth

Messages : 376
Points de Faër : 417
Niveau : 2
Date d'inscription : 19/12/2015

Feuille de personnage
Monde d'origine: Draenor
Race: Orc
Classe: Guerrier/ Apprenti artiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Eikos le Mar 3 Mai - 10:11

Oui c'est Salazar Smile
avatar
Eikos
Admin

Messages : 698
Points de Faër : 782
Niveau : 9
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 39
Localisation : Monpellier

Feuille de personnage
Monde d'origine: Katura
Race: Entité Faërique
Classe: Entité de l'Equilibre

Voir le profil de l'utilisateur http://katura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Alliance le Dim 12 Juin - 1:50

Aujourd'hui je prends une petit pause pour écrire mon appréciation et ma critique du tome 18 après un survol rapide et deux lectures.


Attention, ceci contient des éléments de l'histoire du tome 18:
Dans son ensemble, je lui donne une bonne note. En voyant ce qui s'y passe, je comprends mieux pourquoi un 5e tome était nécessaire pour boucler cette saison. Les deux scènes principales (La sortie des ruines et le conseil à Glargh) étaient obligatoires. Elles sont suffisamment longue pour obliger un autre tome, mais un peu courte pour remplir tout un tome. Ce qui m'a laissé l'impression que ce tome a un rythme plus ralentit. Marion semble avoir prise plus sont temps pour allonger/étirer ce tome. Il y a plus de case pour décrire une scène, voir les réactions des personnages, ect... et beaucoup de page avec peu de case en nombre mais qui sont très grande.

Il y a aussi 4 pages à case unique dans ce tome. Je crois que c'est un record!

J'ai trouvé ça bien ce ralentissement. Je ne dis pas que tous les tomes devraient être ainsi, mais pour cette fois, c'était bien. Ça nous donnait l'occasion de «souffler» un peu. On sentait qu'on arrivait à la fin de cette arc en plus. On pouvait plus prendre le temps de regarder nos héros et ce qui les entoures.



Est-ce que le fait qu'il y ai autant de grande case rend tes dessins plus facile à faire Marion ?
(Pour faire les petits détails j'imagine ?)
Ou plus dur parce que tu dois justement faire plus de détail ? (dans le décor et sur les personnages)

J'ai cru entendre qu'il existait d'autre format de papier. Est-ce que tu as déjà essayé de travailler sur un format plus grand ?



Pour l'histoire en tant que tel, j'ai trouvé plusieurs scènes merveilleuses. C'était plaisant de revoir les aventuriers dans un donjon, mais je suis heureux qu'ils en soient sortie. J'ai hâte de les revoir au grand air et dans la forêt. J'ai toujours trouvé les décors «naturel» de Marion plus beau.

Ça me fait bizarre de dire ça, mais sur les 18 tomes, c'est le premier tome qui ma fait de drôle d'impression sur le texte. J'ai comme trouvé à une ou deux reprises que le texte ne collait pas avec ce qui se passait comme scène ou que la réplique ne suivait pas bien la trame scénaristique de l'histoire.

Attention, je ne dit pas que c'était le dessin de la scène qui n'allait pas avec ce qui devait se dire. Au contraire, j'ai trouver toutes les cases très appropriées. On dirait plutôt que le texte n'allait pas avec ce qui se passait. Je détaillerai ce que je veux dire plus bas le résumé.



Voici un résumé de la bd et ce que j'en pense:

Avec le démon au début, j'ai moi aussi trouvé ça étrange de voir que l'enfer d'un autre monde ressemblait à l’Égypte. Peut-être que notre univers est l'enfer d'un autre univers ? Hi hi hi.
J'aurais quand même pensé voir un décor plus...enferique. Mais j'imagine que quand on pense a «ancien temps» et «esclave», on a en tête l’Égypte.
J'ai trouvé ça cool par contre la réaction de l'Elfe. Peut-être que sont titre de reine fini par lui donner un peu de caractère (mais pas trop quand même) au lieu de toujours être là «je suis belle et j'ai riens d'intéressant à dire». Là, elle peut être belle ET faire sa place de temps en temps.
En parlant d'être belle, elle est juste trop sexy avec sa pose lorsqu'elle se penche par en avant dans la case avec Glubie barbe à papa.




J'ai bien aimé comment Marion a dessinée les scènes de la page de la course après la boule de feu. On voit comment chaque personnage fait son chemin à sa façon. J'aime bien comment elle fait l'effet de course du nain avec ses jambes. Le barbare est superbe dans ses poses de combat dans cette page en se frayant un chemin. Et je dois dire que j'ai totalement adoré les prouesses acrobatique de l'elfe. D'ailleurs, je trouvais que ça lui manquait un peu et qu'on avait pas assez eu d'occasion de la voir faire ça pour un personnage dont une de ses qualités est l'agilité. J'espère qu'on pourra la voir faire plus de «pose héroique» dans ce style plus souvent.

J'ai eu un petit moment «Awww» avec Zangdar et sa peluche Golbarg et le petit canard jaune.
Les couleurs de la scène de la création du «T.A.T.I» est incroyable. Encore une fois, on voit ou Sylvie se déchaine le plus.

L'idée de faire une page avec le plan des ruines vue de haut comme dans un jeu de rôle était original. On voit et situe très bien où est tout le monde. Même TROP bien. Ha ha ha. Parce que après, on se demande comment ça se fait qu'ils n'arrivent pas au portail plus vite. Dans les pages suivantes, on est un peu perdu. (Tout comme eux apparemment) Je pense qu'il aurait peut-être fallu refaire une ou deux cases de carte de la place après le combat contre le scorpianide ou la Magicienne se fait blesser pour remontrer où tout le monde est rendu et comment ils font pour arriver au portail tout en ayant contourner Zangdar.

C'est dans la page où le nain arrive à Glargh que je me suis rendu compte que ce tome contenait beaucoup, mais alors BEAUCOUP de référence. En comptant aussi celles qui apparaissent ensuite dans le reste du tome, il y en a tellement que je suis sûr de ne pas toutes les avoir trouvé. Ah si seulement mes connaissances geek étaient meilleurs. Ma préféré ? Tao bien sûr!!! J'aurais aimé qu'elle ai une meilleurs apparition/dessin que toute petite dans un coin de case.

La pose de l'elfe qui évite le nain et le barbare pour atterrir à côté d'eux est une des dessins que j'ai le plus aimé de ce tome. Je ne sais pas pourquoi....mais cette pose, ce mouvement....elle a un «je-ne-sais-quoi» qui me reste en tête et que j'adore. Smile



La scène suivante avec la magicienne, le ranger et zangdar est quand à moi un des moment fort de ce tome, autant en scène et dessin que en script.

C'est ici que j'ai trouvé que le dialogue à comme «trébuché». Le ranger voit zangdar au loin en parlant de «ces deux cons». Ici, la bd nous laisse croire qu'il ne sait pas que c'est zangdar. D'ailleurs plutôt quand l'elfe leurs dit que ça ressemblait à zangdar, il réfute sa supposition en disant que ça n'a pas de sens. Il ne la croit pas.

Or dans les cases suivantes, sans savoir pourquoi, la magicienne demande au ranger de sortir l'amulette de retournage de verbe comme si ELLE savait que c'était zangdar et qu'ils devaient avoir un plan pour l'empêcher de les tuer avec un sors.

Ensuite un peu plus loin, lorsque zangdar s'approche du ranger et de la magicienne en se dévoilant à la lumière du portail, la réaction du ranger et de la magicienne donne l'impression aux lecteurs qu'ils découvrent finalement que c'était vraiment zangdar et qu'ils ne savaient pas que c'était vraiment lui avant. Ranger: «C'est lui!»
Zangdar: «Oui, c'est moi....»


Alors voilà...Comment la magicienne pouvait prévoir/imaginer le plan de l'amulette si elle ne savait pas que c'était zangdar ?
(Ou tout simplement, qu'elle ne savait pas qui était devant eux)

J'ai trouvé que le script dans cette partie à mal présenté les évènements. Soient ils auraient fallu que le ranger REMARQUE que c'était bel et bien zangdar auparavant au lieu de dire «ces deux cons». Ce qui auraient été logique ensuite pour le plan de l'amulette par la magicienne. Il aurait ensuite fallu changer la réaction de la magicienne et du ranger en voyant zangdar devant le T.A.T.I parce que bon, ils l'avaient reconnu avant.

Soient il aurait fallu déplacé la scène du plan de l'amulette ENTRE le moment ou la magicienne et le ranger reconnait zangdar devant le T.A.T.I et le moment où ils essaient de s'échapper. Ce qui aurait fait que les dialogue aurait bien concordé tel qu'ils sont dans la BD.

Il y a bien eux quelques autres répliques ici et là dans la BD que j'ai trouvé un peu «exagéré» dans le style «faut meubler la case, alors on lui fait dire un truc» mais bon, ça se tolère. C'est pas trop grave.
Mais dans la scène de l'amulette, j'ai vraiment trouvé que John c'était peut-être «empêtrer» dans son script. Enfin bref....


Là par contre où le script donne un goût poivré à cette scène, les dessins et les expressions des personnages sont juste merveilleux. J'ai trouvé bien marrant le moment ou le ranger récupère le talisman dans la robe de la magicienne. D'ailleurs Marion est une vrai taquineuse. Dans cette case, il est tout bonnement impossible qu'elle ai un soutif avec la façon dont ça poitrine est exposé. Or, plus tard on voit bien qu'elle en a un. Va vraiment falloir que cette histoire de soutif téléporter soit réglé une bonne fois pour tout un jour ou l'autre.  Laughing  Ha ha ha ha.

Pour le principe d'ailleurs, je suis bien content qu'elle en ai un soutif au moment qu'elle se fait soigner dans Glargh parce que bon....c'était prévu dans l'histoire. Mais n'empêche, au moment où le ranger récupère l'amulette, Marion m'a bien eu parce que pendant un moment, j'ai bien cru qu'elle avait décidé de pas lui en mettre un. (Je fais référence à cette discussion dans un autre message sur la répression de la censure et de la nudité dans la bd qu'on a eu ensemble il y a un certain temps)

Personnellement, j'espère que c'est la dernière fois qu'on la voit avec un soutif. Hi hi hi.  Razz

Aussi durant toute cette scène pour se diriger vers le T.A.T.I, les expressions de la magicienne sont à couper le souffle. Ces différentes expression facial de détresse, déception, inquiétude, moquerie, confiante et heureuse donne vraiment gloire à ce personnage. (L'Elfe ne devrait pas mériter tous les honneurs en permanence) Un gros chapeau aussi a Sylvie qui à bien sus donner de bon ton de texture et de jeux d'ombre pour rendre tout ça encore plus réalisme.

Le clou de cette scène, c'est la pose de la magicienne dans les bras du ranger à la page 29. C'est un autre de mes dessins favoris de ce tome. Non seulement l'expression de la magicienne ici est marquant, mais cette scène avec les deux personnages ouvre tellement l'interprétation à autre chose. C'est en regardant longtemps cette case (et la case 2 de la page 30) à répétition que je me demandais «Pourquoi ? Pourquoi cette case, cette pose semble si différente, si envoutante, si attirante. Bref...MEILLEURS que les autres.» On a l'impression que la magicienne ici subliminalement profite de la présence et du rapprochement du ranger pour nourrir son amour qu'elle à secrètement pour lui mais qu'elle réfute en même temps. (Parce qu'il n'est pas sont style et qu'elle sait qu'il aime/préfère l'elfe)



Et puis...j'ai compris. Durant plusieurs cases de cette séquence de fuite, la magicienne n'a pas sa hauteur traditionnel. Elle à quelques centimètres de moins. Elle est plus petite. On pourrait croire que c'est parce qu'elle est penché sur le ranger, mais quand on regarde bien sa pose et de la façon qu'elle est représenté, ce n'est pas le cas. (Ou ça ne donne pas cette impression là en tout cas.)
C'est là que j'ai compris pourquoi le style des personnage de cette scène me semblait meilleur.



C'est une question qui ma toujours trotté dans la tête. Pourquoi je ne l'ai pas posé avant? Peut-être parce que je la trouvais futile.
Si on ne tiens pas compte de l'ogre et du nain pour des raisons évident, pourquoi le ranger, la magicienne, l'elfe et le barbare on tous la même grandeur ?

Peut-être que je n'ai jamais posé la question à Marion parce que je redoutais une réponse toute banal du style «euh...tout simplement parce que.... c'est plus simple à dessiner ainsi. C'est un détail que je n'avais jamais songé à l'époque». Une réponse très normal et raisonnable à mon sens.



Mais néanmoins...oui...pourquoi ? Est-ce que nos héros ne serait-il pas plus beau et intéressant visuellement avec un peu plus de grandeur différente et unique ?

J'ai toujours imaginer la magicienne quelques centimètres plus petite que le ranger subconsciemment. Peut-être que c'est pour cela que en voyant cette scène, mon subconscient me faisait l'apprécier plus. Pour le barbare et l'elfe, je les ai toujours imaginé au contraire quelques centimètres plus grand que le ranger.

Oui, le barbare plus grand parce que ce sont des barbares et puis quand on regarde les barbares que Marion a dessiner au conseil de suak, ils étaient tous grand. Ça me semble plus naturel. Je ne dit pas que le barbare doit être aussi grand que l'ogre, mais quelque part entre les deux.

Et puis l'elfe aussi devrait être quelque part un peu plus grande que le ranger et la moyenne d'un humain parce qu'elle est une Sylvaine, même si c'est une femme. (Ça existe les femmes grandes aussi hein!) Je suis resté dans les standard des elfes de Donjon et Dragon, Tolken et autre du genre ou les elfes sylvains sont un peu plus grand que les humains. Ce qui leurs donne cette prestance.(et renforce aussi cette rancune entre les nains et les elfes.)

J'ai aussi remarqué que souvent les fan art de nos héros étaient aussi ainsi. Ils avaient tous un peu de différence en hauteur. (Avec d'ailleurs le même style que j'ai nommé, la magicienne plus petite et le barbare et l'elfe plus grande. Comme quoi, je ne suis vraiment pas le seul à m'imaginer qu'ils devraient être comme ça!)


Je ne sais pas........ qu'est-ce que vous en penser ? Est-ce que ça serait de voir nos héros avec un peu plus de différence de grandeur ?




Où j'en étais rendu dans la BD....ah oui, à Glargh. Après qu'ils aient soignés la magicienne, on ne voit pas de scène où le groupe va à l'auberge pour se laver. Je ne sais pas, j'aurais aimé voir ça, puisque ça faisait longtemps qu'on les voyait crados et que personnellement, j'avais hâte qu'ils se lavent.
...
...
...
Bon ok, ça aurait été aussi un prétexte pour voir l'elfe à poil en train de se laver.   Razz  Une belle occasion puisque la magicienne n'était pas là pour jouer les casseuse de «party».
Mais ça aurait été aussi amusant de voir le nain se laver. (Une première en 10 ans ?! À parier qu'il ne se serait pas laisser faire!)

J'ai été surpris de voir l'Elfe se présenter au palais en tenu de reine alors que les autres n'ont pas changé. Ma première réaction a été «mais...ou est-ce qu'elle a trouvé cette tenu ? Pourquoi elle est pas en tenu d'aventurière ? » Et puis après je me suis dit «bah...pourquoi pas.»
Il faut dire que c'était une bonne occasion pour ramener cette tenu. (La dernière probablement) En plus, on n'avait pas vraiment pu en profiter pleinement de la tenu de reine de l'Elfe dans le tome 15. Ici, elle est vraiment sublime. La 2e case de la page 35 est un autre des dessins que j'aime le plus de cette BD. L'Elfe est juste trop.....Gwaaah....dans cette case.



Toute belle, toute heureuse avec une belle poitrine bien volumineuse.  fond  Cette robe la met bien en valeur. D'ailleurs, j'aime bien le décolleter de cette robe. Il descend Un peu plus bas que ça tunique d'aventurière et la frange de l'encolure est mieux fait. Il est surtout d'une plus belle couleur. Oui, j'ai toujours trouvé que le rose était un peu absurde sur sa tenue d'aventurière. Mais cette couleur là dans cette case est vraiment mieux. Et elle est assortit à ses boucles d'oreilles. (La mode, ça compte pour une elfe!) Il faudrait que je suggère à Sylvie de changer ce rose sur sa tunique d'aventurière et qu'elle utilise plutôt cette couleur.


Vers la fin sur le champ de bataille, c'était plaisant de revoir les mêmes elfes qu'on avait vu dans la forêt. (J'aurais aimé revoir l'elfe qui ressemblait à dread. ) On voit même ceux que la magicienne à entrainé. C'est dommage qu'on ai pas eut la chance de les voir plutôt dans la forêt par contre. La case avec le nain qui devient l'ami des elfes est juste «Awwww...»

Dans la toute dernière case, on voit le nouveau pantalon du barbare. Ça fait bizarre sur le coup, mais finalement ça lui fait très bien et il est super beau avec. (Bon, je m'attends à ce qu'il le déchire un peu éventuellement.) Je suis surtout curieux de voir si il va le garder longtemps. Hi hi hi.
Parce que j'ai remarqué que notre pauvre Marion a des fois beaucoup de misère avec tout ces changements d'équipement rapide.

En trois tome, l'elfe a changer de type de botte trois fois sans qu'elle le veuille et qu'elle n'ai le temps de se changer.  cuicui

Dans le tome 15:

Dans le tome 16:

Dans le tome 17 et 18:


Et ça, c'est sans compter que l'ogre était supposer porter un pantalon qu'il a reçus comme cadeau des elfes avant leurs départ pour le conseil de suak et que finalement, il n'en porte pas. Il semble ne l'avoir jamais reçus. Ha ha ah.

Enfin, c'est ça changer le style vestimentaire de ses personnages. L'avantage, c'est jolie et diversifiant. Le désavantage, dur à retenir.
Au fait, tu as un truc pour retenir tout c'est changement Marion ? (Capture d'image en archive ? Un «character sheet» ? ect...)


Au final, ce tome était super pour moi. Avec beaucoup de haut, et pas beaucoup de bas. j'appréhende la suite avec impatience. Bon, on verra beaucoup de nains dans l'avenir et plus beaucoup d'elfe, mais c'est juste le retour de l'ascenseur j'imagine. Peut-être que ça ne fera que permettre à l'Elfe de mieux resplendir et d'être mise en valeur. Smile


P.S:
En bonus, quelques oups dans ce tome!

L'amulette de retournage de verbe ne semble pas réussir à ce pauvre Pierre Leoni. ^_^


Un...deux...trois...quatre....ET CINQ. Bravo l'Elfe!!! (Et oui, ça arrive encore ce genre d'erreur après......18 tome!) fuit
avatar
Alliance

Messages : 600
Points de Faër : 642
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Eikos le Dim 12 Juin - 10:51

Merci pour tes retours, Alliance Smile
réponse:

C'est beaucoup plus difficile de faire des cases pleine page, car la composition doit être particulièrement soignée, et il y en a deux ou trois dans cet album que j'ai dû recommencer plus d'une fois.
Pour le démon, je crois que tu n'as pas compris le parchemin : ça ne représente pas l'Enfer, mais un monde où le démon pouvait être invoqué et utiliser son emprise sur les esclaves (ici en l'occurence, l'Egypte).

Concernant la confrontation avec Zangdar, la Magicienne n'avait pas besoin de savoir que c'était spécifiquement Zangdar pour l'histoire avec l'amulette, à partir du moment où elle savait qu'ils avaient affaire à des sorciers. Donc le plan fonctionne très bien même s'ils découvrent tardivement que ce sorcier est Zangdar, ça ne change rien au plan d'origine.

Et je n'ai jamais compris où des gens ont cru que la Magicienne était amoureuse du Ranger. Il n'y a jamais rien eu dans ce sens, ni en mp3, ni en roman, ni en BD, et John ne m'a jamais donné aucune indication à ce sujet. C'est une pure spéculation d'un auteur de Wikipédia ! Après bien sûr les lecteurs sont libres d'imaginer ce qu'ils veulent (peut-être y'a-t-il eu des choses qui m'ont échappé, c'est possible aussi) mais absolument rien d'officiel en tous cas. Concernant leur taille, j'essaye de faire l'Elfe et la Magicienne un peu plus petites que le Ranger quand je peux, mais en général je garde les tailles "humaines" à peu près similaires, pour accentuer la hauteur de l'Ogre et la petitesse du Nain.

Après pour les changements d'équipement... j'avoue que j'ai souvent du mal à m'y faire. En général je garde les tomes précédents en référence mais il m'arrive souvent de me tromper... Bah, ça fait des "oups" supplémentaires à déceler pour les lecteurs ! Tout comme le nombre de doigts ! Embarassed
avatar
Eikos
Admin

Messages : 698
Points de Faër : 782
Niveau : 9
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 39
Localisation : Monpellier

Feuille de personnage
Monde d'origine: Katura
Race: Entité Faërique
Classe: Entité de l'Equilibre

Voir le profil de l'utilisateur http://katura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Alliance le Lun 13 Juin - 1:20

En fait pour le démon c'est la première case qui porte à confusion et la façon dont le texte est écrit.

Citation: "Effectivement....je viens de l'ENFER d'un autre monde."

Comme le dessin dans cette case ne représente pas les ruines de Brelok, on ne peut que supposer que celui-ci représente l'enfer d'où il venait avant d'être invoqué. C'est pour ça que j'avais écrit ce commentaire.

Bon après, on pourrait spéculer si un endroit dépeint comme ça pourrait être qualifier d'enfer ou pas. Ça reste très subjectif à tout un chacun. Mais disons qu'en générale, la majorité des gens on une idée plus stéréotypé de l'enfer. Smile


Pour l'amulette, en lisant ton explication et revoyant tout les événements de la scène, je vois mon erreur (et mon incompréhension). Tu as raison Marion.

Dans la page 20, l'Elfe spécifie qu'il y a un sorcier. Et c'est la magicienne qui dit qu'elle croyait avoir reconnu zangdar. Donc même si la magicienne n'était pas sûr de qui c'était, elle savait qu'il y avait un sorcier.

Je dois avouer que cette page de plan, bien que chouette visuellement, est un peu mélangeant au niveau des interaction entre personnage. Mais......cette fois, c'est ma faute, j'ai mal compris tous les dialogues. Sad


Pour la non-relation entre la magicienne et le ranger, je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point Marion. Aucun texte officiel, peu importe le média utilisé, n'a laissé entendre que la magicienne avait quelques sentiments pour le ranger. (En tout cas, moi aussi de mon côté, je n'ai pas mémoire d'avoir lus/entendu une quelconque allusion à cette effet de la part de PoC)

J'ai par contre des fois lus des interprétations frivole de fan qui s'amusait à les mettre en couple ici et là.  Rolling Eyes

Je crois que cette idée viens probablement du fait en partie de l'impression indirecte que la magicienne donne à l'endroit du ranger et de l'elfe lorsqu'ils veulent être ensemble ou sont ensemble.
À nombre de reprise, la magicienne s'offusque ouvertement ou commente négativement sur leur rapprochement. Dans la taverne de la fourchette vaillante lorsqu'ils veulent dormir dans la même chambre, pendant le voyage en calèche vers Glargh pour le brutte-ball, pendant la nuit et au matin dans la caverne aux ours dans les montagne du nord, ect... Et j'en passe....

Bien sûr, cela ne prouve pas forcement qu'elle fait tout ça parce qu'elle aime le ranger et ne veux pas que celui-ci se rapproche de l'elfe. Il y a peut-être d'autre raison plus logique. Mais n'empêche...on est en droit de se poser la question: Pourquoi est-ce qu'elle fait ça et surtout...pourquoi est-ce que ça la dérange de voir l'elfe et le ranger TROP près l'un de l'autre et de se partager des gestes d'affections ?
Car oui, une personne ordinaire qui "n'en aurait que dalle" de les voir ensemble comme dirait l'expression n'en ferait pas autant ou n'aurait pas ce genre de réaction.
Oui ce sont des compagnons d'aventure, mais pas plus. C'est pas comme si ils se connaissaient depuis des années.

Pour ce qui est des tailles, je dois t'avouer que si tu as déjà dessiné ce détail auparavant, je ne l'avais pas remarqué. (désolé. Embarassed  )
Outre les fois ou il était évident que les personnages n'avait pas la même taille mais que c'était dû à la perspective de la case. (Personnage plus en avant et d'autre plus en arrière-plan), c'est vraiment la première fois que je remarque ce détail de différence de taille. (Ou en tout cas, qu'il est assez signifiant pour être remarqué)

Je crois qu'il est possible de faire que la magicienne soit plus petit ou que le barbare soit plus grand sans que cela n'impacte sur l'impression de petitesse de la taille du nain ou de la grandeur de l'ogre. Il suffit pas de les mettre bien bien plus grand ou plus petit que le ranger. Juste un tout petit poil différent. Je crois que la hauteur que tu as donner à la magicienne dans cette scène est juste suffisant. Pas besoin d'être plus petite.

Tu mettrai l'elfe plus petite toi ? Ohhhh.... Sad  mais.....mais....*snif*.... Crying or Very sad
avatar
Alliance

Messages : 600
Points de Faër : 642
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Eikos le Lun 13 Juin - 2:03

Oui car l'Elfe fait partie de la branche des sylvains et non des hauts elfes, donc je la vois légèrement plus petite.
Pour la magicienne je pense seulement qu'elle suppose qu'un rapprochement sentimental entre deux membres ne serait pas bon pour l'équipe, et qu'elle se soucie aussi un peu des bonnes moeurs, étant un peu prude. En ce sens elle est l'opposée de l'Elfe, d'où ces remarques.
avatar
Eikos
Admin

Messages : 698
Points de Faër : 782
Niveau : 9
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 39
Localisation : Monpellier

Feuille de personnage
Monde d'origine: Katura
Race: Entité Faërique
Classe: Entité de l'Equilibre

Voir le profil de l'utilisateur http://katura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Alliance le Lun 13 Juin - 6:10

@Eikos a écrit:Oui car l'Elfe fait partie de la branche des sylvains et non des hauts elfes, donc je la vois légèrement plus petite.

En fait c'est justement pour cette raison que je pense au contraire.
Je sais que selon l'univers ou la source qu'on fait référence, l’apparence d'un "elfe" est très différent.

Mais dans la généralité, contrairement à leurs noms, les haut-elfes ne sont pas "haut"!!  Laughing  Ha ha ha.

C'est tout le contraire, il sont de taille normal, comme les humains plus ou moins. Plusieurs autres races d'elfes sont plus grand que eux. Dont notamment les elfes sylvains.

(L'elfe sylvain est le 4e à partir de la gauche. Le haut-elfe est au milieu.


Comme PoC le décris dans les arcanes de son encyclonebeuk, le haut-elfe est un elfe plutôt citadin et sédentaire. Il est plus intellectuelle et peu aventurier normalement. Il a de plus grand aptitude avec la magie et les arts mystiques. Même les haut-elfes guerrier ont souvent des atouts magique comme technique de combat et on très souvent des objets magiques pour amélioré leurs prouesses aux combats.
D'ailleurs, le terme "haut" leurs à été attribué parce qu'ils sont les plus noble, intelligent et sages des elfes. Pas parce qu'ils sont les plus grand.

Par contre les elfes sylvains vivent dans la nature. Leurs style de vie plus sauvages et physique ont fait qu'avec leurs temps, leurs corps sont devenu plus élancé et allongé. (Pour mieux grimper et atteindre les branches pour se promener dans les arbres. Pour voir plus haut et plus loin dans les feuillages, ect...)
Étant moins doué que les haut-elfes en magie, ils doivent plus compter sur leurs compétence physique pour survivre. (PoC a donné un style "paresseux" aux elfes sylvains dans la terre de fangh, mais à l'origine il ne le sont pas vraiment.  Wink  )

Même si ces définition ne sont pas toujours accepter/respecté ailleurs, il y a quand même beaucoup d'univers qui ont basé leurs elfes sylvains et leurs haut-elfes sur ces définitions.

Par exemple, dans World of Warcraft, les elfes de la lune (qui sont considéré comme les elfes sylvains, ceux qui vivent dans la nature) sont plus grand que leurs cousins les elfes de sang (qui sont les haut-elfes du jeu) et des humains.

(Du coté féminin, l'elfe sylvaine est la 3e a partir de la gauche et la haute-elfe est la 7e.)
(Du côté masculin, l'elfe sylvain est le 2e à partir de la droit et le haut-elfe est le 8e.)


@Eikos a écrit:
Pour la magicienne je pense seulement qu'elle suppose qu'un rapprochement sentimental entre deux membres ne serait pas bon pour l'équipe, et qu'elle se soucie aussi un peu des bonnes moeurs, étant un peu prude. En ce sens elle est l'opposée de l'Elfe, d'où ces remarques.

Mmmmmmooouuuaiiissss..... Rolling Eyes  Ha ha ha ha ha.
On va dire ça. Very Happy

(Enfin, ça fait quand même très "tv réalité" comme attitude....pour une aventurière comme elle.) Twisted Evil
avatar
Alliance

Messages : 600
Points de Faër : 642
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Godforoth le Lun 13 Juin - 9:00

c'est vrai que ça parrait étrange de mettre en couple le Ranger et la Magicienne, alors que la Magicienne est le membre de l'équipe le moins intéresser par les relation de couple... on le voit dans le Roman " Chaos Sous la Montagne " où elle se plaint continuellement du couple Barbare/Prêtresse....
avatar
Godforoth

Messages : 376
Points de Faër : 417
Niveau : 2
Date d'inscription : 19/12/2015

Feuille de personnage
Monde d'origine: Draenor
Race: Orc
Classe: Guerrier/ Apprenti artiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donjon de Naheulbeuk Tome 18

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum