[Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Alliance le Lun 8 Mai - 7:15

Voici ma troisième critique et appréciation sur les Chroniques de Katura. Elle parlera du tome 3: Chaëlle.

Je me suis procurer ce tome en dernier par rapport aux deux autres et surtout par principe que je me disais «J'ai bien aimé quand même les deux premier, autant finir la série.»
Bien que ce tome est le troisième de la série, ce tome n'a aucun lien avec le tome deux. Et même presque aucun lien non plus avec le tome 1. Il y a quelques petites références avec celui-ci à cause de Perle, mais ceux-ci sont très négligeable et pas des plus important à l'histoire. Il est tout a fait possible de lire ce tome sans avoir lus le tome 1 au préalable sans que cela ne nuise à la compréhension de l'histoire et des personnages.

Pour le bref résumé de l'histoire, celle-ci se passe aussi 200 ans après l'histoire du tome 1 comme pour le tome 2 mais de quelques mois a 1 an avant les évènements du tome 2 avec Tao. La date ou le temps n'est pas indiqué dans le tome mais comme Certir et Mortimer apparaissent dans ce tome et que celui-ci ne fait aucune mention des évènements qui relient les deux garçons ou même de Tao, il est normal d'assumer que cette histoire se passe avant. (D'ailleurs après lui avoir demandé, Marion m'a confirmer aussi que ça se passait avant, mais sans être plus précise que ça.) En parlant de Certir et Mortimer, un petit détail anodin et amusant que j'ai noté. malgré qu'ils interviennent plusieurs fois dans l'histoire auprès de notre héroïne, ils ne se rencontre jamais. Étrange non ? Délibérer par l'auteur ou un hasard ? Je ne sais pas. Mais j'ai trouvé ça étrangement intriguant. Surtout que si cette histoire aurait dû mettre en scène leurs confrontation dans le tome 2, comment ça se fait que l'auteur ne les a pas fait interagir ensemble pour préparer les évènements du tome 2 ?



L'histoire se passe cette fois sur Brocelande et tournes autour d'une jeune adolescente Krelfynn du nom de Chaëlle. Avec un tempérament bien trempé et fougueux, un air et un physique peu féminin et avec une très petite poitrine, Chaëlle se fait souvent passer pour une fille manqué, quand elle n'est tout simplement pas confondu avec un garçon. Pourtant, (et c'est aussi mon avis personnelle) elle n'est pas totalement dénué de féminité physiquement et elle tiens à le faire savoir a quiconque l'insulte en se sens.

Très vite au début de l'histoire, notre héroïne se fait exiler de sont village du fait de son tempérament de guerrier qui va à l'encontre de la nature et des croyances pacifiques sa communauté. Il y est aussi question que Chaëlle est tombé amoureuse de sa cousine Tifelle, une très jolie fille adolescente aussi mais contrairement a elle, avec un corps fin, de très généreuse courbe féminine et une poitrine très développé, volumineuse et bien rebondit. Or, il semblerait que cette relation et cette amour soit interdit dans son village et c'est aussi une des raisons de son exile. Errant sans objectif fixe, le destin l'amènera a rencontrer Lordan Kane, un ancien guerrier légendaire à la retraite. Bien que celui-ci ne veut plus riens savoir du combat, Chaëlle y voit en lui la possibilité d'un mentor afin qu'il lui apprenne à devenir une meilleures guerrière et décidera de le suivre. Leurs aventures les mènera a rencontrer le dragon Perle que l'ont a rencontrer dans le tome 1. Celui-ci se cherche des alliés pour l'aider a libérer son peuple qui est retenu en esclavage par le puissant faéric Drakensthorn dans sa forteresse volante. De fils en aiguille, Chaëlle et ses amis rencontreront d'autre allié en chemin. Mortimer que l'ont voit dans le tome 2. Ismel, une favel qui lutte pour la libération des dragons aussi. Et Jafu, un semi-phuome au pouvoir de guérison. Chaëlle sera même réunit éventuellement avec Tifelle et un autre de ses amis du village, Silas. Malheureusement, alors que le groupe formait un plan pour attaquer le forteresse, Certir qui surveillait Lordan Kane depuis longtemps arrive et s'attaque au groupe. Après avoir blessé mortellement presque tous les compagnons de Chaëlle, il engage le combat avec elle dans l'idée d'avoir enfin un adversaire à sa hauteur. Mais Chaëlle est loin de l'être. Dégoûté par si peu de combativité, il n'en fait qu'une bouchée, la blesse sévèrement et avant de partir, tue Tifelle sous ses yeux horrifié dans l'espoir que la vengeance fera d'elle une guerrière plus forte. (Star Wars ?!?!?)
Plein de rancœur contre Certir et de tristesse après avoir perdu son amoureuse, Chaëlle et ses amis soignent leurs blessures et enchaîne avec leurs plan d'attaque de la forteresse. Est-ce que Chaëlle et ses alliées réussiront a sauver tous les dragons de la forteresse ? Et quand est-il de la confrontation entre Certir et Chaëlle ? Si vous voulez le découvrir, vous devrez lire le tome!

Le reste de la critique qui suit contient des éléments «spoil» faisant référence à l'histoire. Continuer en toute connaissance de cause.

Si on compare l'histoire de Chaëlle par rapport aux deux autres tomes, objectivement je place la qualité de cette histoire très proche du premier tome et mieux faite que le deuxième tome pour ce qui est de son écoulement. Mais subjectivement je place l'histoire de Chaëlle en arrière des deux autres tomes parce j'ai quand même une meilleurs préférence pour l'histoire du tome 1 où l'histoire était vraiment très attachante et pour l'histoire du tome 2 ou l'héroïne et les intrigues étaient beaucoup plus captivante.

Même si Chaëlle est l'héroïne qui m'a accroché le moins, je me suis laissé tranquillement emporter tel un radeau sur un lent court d'eau le long de cette histoire. Celle-ci est bien structuré. Il n'y a pas beaucoup de point non éclaircit et tout est simple. Les raisons que Chaëlle quitte son village, pourquoi elle suit Lordan Kane, comment et pourquoi ils aident Perle, ect... Même la raison de l'intervention de Mortimer dans cette histoire est bien faite et j'ai trouvé ceci intéressant car ça nous permet de voir un peu plus ce personnage et ce qu'il peut faire. L'histoire se termine avec une fin plaisante et satisfaisante. Une pseudo-fin car bien sûr, ça finit dans le style «Partons vers de nouvelle aventure» mais c'est pas grave. Ce qui était a accomplir dans ce tome est fait. J'ai aimé ça. Si je voudrais vraiment être pointilleux, il y a juste deux petits trucs que j'ai moins aimé dans l'histoire, mais c'est plus des trucs personnelle et subjectif qui n'engage que moi.

Premier truc, l'implication de Certir dans cette histoire.
Après avoir tous lus le livre et avoir prit un peu de recul sur celle-ci, je me suis aperçus que....ce personnage aurait très bien pu ne pas être présent dans le livre et ça n'aurait absolument RIENS changé. Je n'ai pas trouvé de raison vraiment valable pour qu'il y soit. Le but de Certir dans cette histoire est d'affronter Chaëlle...mais....j'ai trouvé que ça n'apportait absolument riens à la trame de l'histoire principale. Surtout qui plus est, que leurs combat se termine en status quo à la fin avec aucun résultat ou impacte future. Il n'aurait pas été là et tout les évènements dans l'histoire se serait dérouler pareil avec relativement le même résultat je crois.

Voici ce que je pense qui aurait pu se passé si Certir n'aurait pas été dans l'histoire. La discutions entre Certir et Lordan Kane au début n'aurait pas eu lieu mais comme celle-ci n'a pas vraiment d'impact sur la suite des évènement, ça ne change riens. Kane aurait quand même rencontrer Chaëlle dans la ville, ils auraient quand même rencontrer Perle par après et auraient quand même partie pour libérer les dragons. Certir n'aurait pas attaquer le groupe plus tard et Tifelle ne serait pas morte. Ce qui n'aurait riens changé au plan de sauver les dragons.
Alors, il y en a qui diront «Oui mais c'était important que Tifelle meurt sinon Chaëlle n'aurait pas eu la motivation supplémentaire d'affronter Certir et d'aller dans la forteresse.» Ok.....mais voilà!
Si Certir n'est pas là, Chaëlle n'a pas besoin de motivation pour l'affronter!!! C'est Drakensthorn sont adversaire. Et Chaëlle aurait quand même été dans la forteresse pour sauver les dragons. Et le fait que Tifelle serait rester en vie n'aurait riens changé non plus. Ce qui est mon 2e point que j'ai pas trop aimé dans l'histoire.
Pourquoi est-ce que Tifelle DOIT mourir ?!?!?!?

Je ne vois vraiment pas pourquoi est-ce qu'il faut que Chaëlle soit une héroïne comme tant d'autre qui doit souffrir le martyr d'avoir perdue son amoureuse (ou un être très chères) pour devenir une meilleurs guerrière. Je crois vraiment qu'il aurait été possible dans l'histoire que Tifelle reste en vie et reste aussi la source d'inspiration et de motivation à Chaëlle pour se battre. Quelqu'un qu'elle doit protéger!!!!
Sans compter pour être franc, que je l'aimais bien Tifelle. C'était plaisant en plus de voir les moments intiment entre elle et Chaëlle. (D'ailleurs j'approuve totalement cette idée inhabituelle et peu courante de relation intime que Marion a décidé de faire entre ses deux personnages là). Pour finir, sans Certir, Drakenthorn aurait finit en lambeau par une foule de dragon en colère, le méchant est mort et voilà! Belle fin! Tout le monde est content, on passe à la suite.
Alors voilà, autant je trouve la présence de Mortimer dans ce livre très chouette et bien pensé, autant Certir aurait pu «rester au vestiaire» je pense.


Maintenant pour la partie graphisme du tome.

Il y a peu a dire vu que tout est vraiment très bien fait et merveilleux. Pour ce tome, c'est le retour du talentueux Vincenzo Riccardi qui avait fait le tome 1. Et tout comme l'était le premier tome, ce tome 3 est un vrai délice visuelle. De beaux décors magnifique et bien fait, de beaux personnages expressif et bien détaillé aussi. C'est un vrai plaisir pour les yeux.


Certains décor sont même vraiment très très très magnifique. J'ai juste trouvé parfois que dans certains passage, les tons des couleurs brun, beige et noir était peut-être un peu trop utiliser pour faire une atmosphère un peu trop terne et rugueux et que certains traits d'encrage était parfois un peu trop épais et foncé. Ce qui rendait les dessins un peu trop «dur». Que parfois ça manquait un peu de couleur vive et chaude. Mais c'est juste quelques passages très très rare.

J'aime beaucoup le design de Perle qu'il a reprit du premier tome et surtout aussi le design qu'il a choisis d'adopter pour Chaëlle. Je dois avouer que je l'ai même trouvé mieux que celui que Marion a fait dans sa première version de la BD. (Désolé Marion, ne m'en veut pas....mais je dois être honnête.)
Je trouvais que la version de Marion faisait un peu trop garçon efféminé plutôt qu'une fille avec des traits moins féminin. (Ce n'est pas la même chose....ok!!!) Riccardi a vraiment trouvé une façon magnifique et parfaite de garder un air féminin à Chaëlle en lui laissant certains atouts et un peu de courbe féminine non négligeable tout en lui donnant une air de combattante légèrement masculine.


Fantastiquement bien réalisé.

Pour conclure, je dirais que ce tome est très bien fait dans sa globalité. Même si ce n'est pas l'histoire ni l'héroïne qui m'a attiré le plus des trois tomes, je suis pleinement heureux de me l'avoir procurer et de l'avoir lus. Ce qui fait que au final, j'ai bien aimé toutes cette merveilleuse série des Chroniques de Katura. Si vous aimez les œuvres et les personnages de Marion Poinsot. Ça en vaut le détour assurément. Surtout le tome 1 au moins. Et si d'autre tomes (ou histoire) venaient à être produits de cette univers, c'est garantit que je me les procurerai.

Avant de totalement fermer cette critique, je vais faire un petit aparté sur la «première» version de Chaëlle que Marion a écrit et dessiné. Peut-être certains d'entre vous l'ont déjà lus. Ce tome est le premier livre publié par Marion (si je ne me trompe pas). Et bien qu'il n'est plus possible de se le procurer en librairie, il est disponible au téléchargement en fichier compressé sur la page facebook de Marion. Que vous ailler lu l'une ou l'autre version de cette histoire, je vous recommande tout de même de lire les deux version. Car je peux vous dire que l'histoire est suffisamment assez différente entre les deux versions au point tel que ce n'est presque pas la même histoire. Et les graphismes de la première version de Marion sont d'un pure délice. Même que, après avoir lus cette version, je me suis dit «ah si seulement il existait une version idéal qui jumellerai le meilleurs des deux histoires!».

Comme par exemple, j'ai trouvé l'idée de prémisse de l'exile de Chaëlle beaucoup plus intéressant dans la première version de Marion, avec cette histoire de culte avec l'Eikarami. Après, l'histoire avec Perle et Mortimer est plus intéressante dans la deuxième version faite avec Riccardi. (Et bien sûr, j'effacerai Certir et la mort de Tifelle de l'histoire!!! Je vous ai déjà dit pourquoi.) De cette façon, je trouve que l'histoire donnerait plus de profondeur à Chaëlle et Tifelle et ça donnerai une suite plus intéressante après avoir sauver les dragons pour Chaëlle, car elle aurait son village a sauver. Pour les dessins, j'ai trouver que les designs de tous les personnages de Marion serait mieux (surtout pour Tifelle qui la dessine d'une façon extrêmement sexy!!!!), sauf pour Perle et Chaëlle que je préférait prendre la version de Riccardi.


Dernière édition par Alliance le Lun 8 Mai - 22:05, édité 1 fois
avatar
Alliance

Messages : 573
Points de Faër : 615
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Thomas Ray Janovet le Lun 8 Mai - 11:49

Je me rend compte que cet version est quelque peu différente de la version de Marion que je possède !
avatar
Thomas Ray Janovet

Messages : 303
Points de Faër : 304
Niveau : 1
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 21
Localisation : Gomméville/France

Feuille de personnage
Monde d'origine: La terre de Thélas
Race: Humain
Classe: Magicien

Voir le profil de l'utilisateur http://totocroft.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Eikos le Lun 8 Mai - 12:00

Merci pour cette critique, Alliances Smile
Concernant Certir, il ne faut pas oublier que c'est un peu lui qui sort Kane de sa retraite. C'est aussi lui qui le fait hésiter à former Chaëlle en sachant qu'elle risque d'être confrontée à lui à cause de ça. Le fait qu'il tue Tifelle donne de la motivation à Chaëlle, et bien que ça ne soit pas clairement évident dans ce tome, ça aurait dû l'être pour la suite. Même chose pour le fait qu'il sauve Drakensthorn à la fin : il n'a jamais été question qu'il meure, Drakensthorn devait revenir par la suite après s'être allié à Certir et Certam, devenus des menaces plus importantes grâce au secret des oolithes qu'il leur aura transmis. Mais tout cela, c'était pour des suites éventuelles... qui hélas ne verront jamais le jour Sad
avatar
Eikos
Admin

Messages : 681
Points de Faër : 752
Niveau : 8
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 39
Localisation : Monpellier

Feuille de personnage
Monde d'origine: Katura
Race: Entité Faërique
Classe: Entité de l'Equilibre

Voir le profil de l'utilisateur http://katura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Alliance le Lun 8 Mai - 22:34

@Eikos a écrit:Merci pour cette critique, Alliances Smile

C'est moi qui te remercie d'avoir fait cette histoire et d'avoir prit la peine de lire et répondre a cette critique.
Et c'est plus aussi une appréciation des choses que j'ai aimé et des choses que je pense qui aurait pu être meilleurs encore selon moi plutôt qu'une critique.

Je comprends que tous le monde n'est sûrement pas du même avis que moi. Razz

@Eikos a écrit:
Concernant Certir, il ne faut pas oublier que c'est un peu lui qui sort Kane de sa retraite.

Vraiment ? Je croyais que la seule raison qu'il l'avait amené a rencontrer Chaëlle était la demande d'aide/mission qu'il avait reçus pour aider le village Gargates. Il n'avait pas vraiment l'intention de sortir de retraite. Juste aider le peuple et les gens demandant de l'aide.

@Eikos a écrit:
C'est aussi lui qui le fait hésiter à former Chaëlle en sachant qu'elle risque d'être confrontée à lui à cause de ça.

L'histoire m'avait donné l'impression qu'il ne voulait pas former Chaëlle principalement parce qu'il voulait mettre son passé de guerrière derrière lui et non pour protéger Chaëlle. Qu'il ne veut plus riens avoir a faire avec la guerre et le combat. Il ne voulait pas former Chaëlle, mais en réalité, il aurait fait la même chose avec n'importe qui.

@Eikos a écrit:Le fait qu'il tue Tifelle donne de la motivation à Chaëlle, et bien que ça ne soit pas clairement évident dans ce tome, ça aurait dû l'être pour la suite.

Aaaah....bien c'est sûr que comme nous on n'a pas toutes l'histoire que tu avais prévu, on ne pouvait pas savoir. Hi hi hi hi. Very Happy

Mais....je sais pas. Comme je l'ai dit. Il me semble que......ça aurait été possible pour Chaëlle d'avoir pu trouver une façon de gagner cette motivation tout en aillant laissé Tifelle en vie. Enfin.....chacun ces idées. satisfait

@Eikos a écrit:Même chose pour le fait qu'il sauve Drakensthorn à la fin : il n'a jamais été question qu'il meure, Drakensthorn devait revenir par la suite après s'être allié à Certir et Certam, devenus des menaces plus importantes grâce au secret des oolithes qu'il leur aura transmis. Mais tout cela, c'était pour des suites éventuelles... qui hélas ne verront jamais le jour Sad

Mais je pouvais pas savoiiiiir! Laughing
Si Drakensthorn devait absolument survivre, il aurait pu trouvé un moyen de s'échapper à la fin en voyant qu'il perdait le contrôle de la situation. (un petit portail et hop! Partie!) Déchus et dépité d'avoir tous perdus, c'est à se moment qu'il rencontre Certir et Certam pour le recruter en tant que nouveau générale.

@Thomas Ray Janovet a écrit:Je me rend compte que cet version est quelque peu différente de la version de Marion que je possède !

Oui, cette version est assez différente de la première version que Marion au point tel que je trouve que c'est quasiment un autre histoire complètement. Ça en vaut la peine de lire les deux.
avatar
Alliance

Messages : 573
Points de Faër : 615
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Godforoth le Jeu 11 Mai - 21:29

J'avoue que j'avais pas mal aimer Chaëlle.... si on oublie Certir....

Sérieusement, je NE VOIS PAS en quoi ce personnage est un bon méchant!

Alors oui... Marion avait un projet d'arc impliquant ce personnage, au vu où il recrute des personnages puissant pour rejoindre l'armée de son Père, Certam, Le Thnesk de la Guerre...
Mais ça aurait bien pu être N'IMPORTE QUELLE AUTRE servant de ce dernier qui sauve ces méchants....

Même sa motivation de trouvé un Rivale à sa auteur semble bien immature et "banale"....

surtout dans Chaëlle, qui introduit une des seules romance homo-sexuelle dans un univers Fantasy que je connaisse - si ce n’est LA SEULE!- et construit cette relation de façon mature et émouvante....

C'est tellement bizarre de voir ce gars semblant venir d'un Fan-fiction de Naruto ou FF7 - il a un style "Sephiroth" après tout- être inclu dans une histoire mature et sérieuse comme celle-ci..... Rolling Eyes Rolling Eyes

Et ça et le fait qu'il tue Tifelle sans prévenir, comme un cheveux dans la soupe!!

ça va faire des années que je l'ai lue ET J'EN AI TOUJOURS LES BOULES!!! Mad Mad

Surtout que comme dit Alliance, L'HISTOIRE N'EN AVAIT PAS BESOIN!!!
il aurait juste pu apparaitre avec Kane au début et sauver Drakensthorn à la fin, ça aurait été presque pareille- si ce n'est mieux-....

Parce que même en tant que Médiateur pour assuré le lien entre les différentes histoires... bah.... IL SERT A RIEN! Ya Mortimer pour ça!!!

Son addition et le fait qu'il tue Tifelle N'APPORTE RIEN!!!

ça aurait pas été plus logique que ça soit des agents de Drakensthorn qui la tue, pour justement renforcé le rôle de Drakensthorn en tant que méchant?
Paske entre lui, Certir et Mortimer qui au départ veux retrouver Perle, ça fait un peu trop....
Juste le faire apparaitre au début pour tenter de recruter Kane et la fin pour sauver Drakensthorn aurait garder le focus sur la quête pour sauver les dragons au lieu de bâtir une rivalité entre Chaëlle et Certir qui de toute façon est contre-dite dans Tao, vu qu'il court après Mortimer!!!


Alors oui... je fait du chi-chi sur ça sur ce sujet mais Chaëlle reste une belle histoire et la voir re-dessiner et moderniser après avoir longtemps entre vu la vieille version chez Pointe Noire est une joie, aussi bien pour moi que pour Marion, vu qu'elle a pu re-donner vie à un de ses plus vieux projet..... up up up

avatar
Godforoth

Messages : 372
Points de Faër : 411
Niveau : 2
Date d'inscription : 19/12/2015

Feuille de personnage
Monde d'origine: Draenor
Race: Orc
Classe: Guerrier/ Apprenti artiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Alliance le Ven 12 Mai - 19:38

Ah bien.....on est deux au moins alors Godforoth a pensé que Certir était peut-être un peu de trop dans cette histoire et que la mort de Tifelle est totalement injustifié.

Effectivement, je trouve que Certir a beaucoup plus sa place dans le tome de «Tao» ou sont histoire est plus riche et a beaucoup plus de potentielle.

Ton idée à la fin de ton message ou on pourrait juste voir Certir au début et à la fin me semble intéressante aussi.

Je..je n'avais pas fait le rapprochement entre Certir/Sephiroth et FF7. Mais c'est vrai que ce moment «Pouf! J'apparais dans le dos de Tifelle et je la transperce» fait EXTRÈMEMENT Aerith. Et tout comme dans le jeu vidéo, la mort de Tifelle me donne exactement la même frustration. Rolling Eyes Ça...ça ne passe pas!

D'ailleurs, dans le fanfic que je suis en train de construire avec Tao, il y aura une mention des évènements qui se passe dans Chaëlle (je ne vous en dit pas plus sur comment et pourquoi Wink ) et j'ai altéré un peu le résultat des évènements dans le sens que Tifelle a été sauvé de la mort par le sacrifice de Jafu. Donc non seulement elle sera encore en vie, mais elle aura hérité des dons de guérison de Jafu par son procédé de sacrifice. Wink
avatar
Alliance

Messages : 573
Points de Faër : 615
Niveau : 5
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Monde d'origine: Pays Imaginaire
Race: Enfant Faërique
Classe: Extraordinaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Critique] Les Chroniques de Katura: Chaëlle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum